mercredi, 22 juin 2011

L’ironie du short - Max Obione - 2011

l'ironie du short, max obione, litterature francaise, romans policiers, polarsL’ironie du short de l’auteur de polars français Max Obione c’est pas moins de 18 nouvelles, les unes plus noires que les autres et qui touchent toujours dans le mille que ce soit par le style unique de l’auteur, l’humour macabre et féroce et surtout un propos cru et tendre à la fois qui ne laissera personne indifférent.
Certaines des nouvelles présentes ont déjà été publiés précédemment, d’autres sont inédites... finalement c’est quelque part un best-of que nous offre ici Max Obione et une façon unique pour découvrir son immense talent son imaginaire si particulier.

A découvrir !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Récapitulatif des nouvelles :

Marcel Bovary
Econduit par sa maîtresse, Marcel décroche son fusil et s’en va chasser les femelles qui lui ont pourri la vie...

Arrière-cuisine
Le scénario de Blanche-Neige et les dix nains déclenche la colère de Walt Disney.

Caduta massi
Un gigolo ayant reçu un coup sur la tête ne peut revenir à la réalité.

L’ironie du short
Une ado déambule dans la ville un couteau de boucher dissimulé dans sa manche.

Crâne d’os
Un flic entré par effraction dans le crâne d’un tueur assiste à l’assassinat de celui-ci.

Aurel et Maddy
Maddy est en partance pour l’au-delà, Aurel la chausse les pieds des ses Carlito fétiches.

D’amour tendre
Dans le train Paris-Venise, un couple roucoule, il est observé par un autre voyageur...

A bout du bout
La poursuite acharnée d’une criminelle par une policière, toutes deux copines d’enfance, se termine en eau de boudin...

Attention à la marche
Un éditeur minable loupe une marche et vit ses derniers moments en compagnie d’un rat qui cause...

La gaule à Mickey
Un pêcheur à la ligne se venge de ne plus pouvoir pêcher dans le Rhône.

Un ticket dans le tuyau
Un flic rentre dans une librairie pour enquêter, il ressort avec trois bouquins en ayant oublié l’objet de sa visite.

Misty sleeping
Aunt Misty fait la sieste, Tonino la contemple.

Fin de moi difficile
Mettre fin à ses jours exige une énergie sans failles.

Au-dessus du royaume bleu des mouches
Un jeune américain cherche le “secret de l’oeil” auprès d’un peintre impressionniste.

Plat froid
Le chantage d’une infirmière amoureuse de son voisin.

Les micochonnes
La confusion d’un jeune amateur de cinéma dans les années cinquante.

L’écrivailleur
La reconnaissance littéraire peut vous conduire à la pire extrémité.

Mandigo
Le caïd de la cité se présente aux élections.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com


Présente édition : Editions Krakoen, 12 mars 2011, 254 pages

Voir également :
- Amin's Blues - Max Obione (2007), présentation
- Gaufre Royale - Max Obione (2009), présentation

- Le Mystère Krakoen - Collectif Krakoen (2010), présentation

- Scarelife - Max Obione (2010), présentation

Boulette - Max Obione (2011), présentation

dimanche, 06 février 2011

Boulette - Max Obione - 2011

boulette, max obione, littérature francaiseEh, la grosse ! Qu'est-ce que t'as à me regarder ? Bouge ton gros cul…

Tais-toi le père ! Je suis Boulette, un homme est venu, un bougnoule comme tu dis.

Il m'a prise dans ses bras. La mer est devant nous, il m'emmènera.

Là-bas.

- You… arab ?

- No, Kurd !

- Vous êtes Kurd ?

- Yes, Kurd of Iraq.

Crève, vieux pourri, et adieu !

La mer nous emporte, tu vois ?

Pas-de-Calais en France. De nombreux immigrés étrangers y affluent dans l’attente de trouver un moyen pour traverser la Manche. Le centre d’accueil de Sangatte a été fermé en 2002, la Jungle a suivi rapidement. Depuis ces voyageurs errent en toute clandestinité et sont poursuivis par les forces de l’ordre. L’un d’entre eux, l’iraquien Yussef, alors qu’il se cache dans le jardin d’une maison rencontre Boulette, une jeune femme un peu grosse et naïve et qui vit dans l’ombre de son père alcoolique. Mais Boulette en a marre de sa vie, et ne veut rien d’autre que de se donner à Yussef et de fuir avec lui vers les côtes anglaises. Mais la fuite vers la terre et la vie promise n’est pas sans risque, et le jeune couple le découvrira à ses dépens...

La nouvelle Boulette de l’auteur français de polars Max Obione est publiée en 2011 aux éditions de l’Atelier IN8, et plus particulièrement dans la collection La Porte à Côté, une collection qui veut nous faire découvrir justement des nouvelles, de celles à savourez comme des gourmandises, par ci et par là, à la découverte de nombreux auteurs. 60 auteurs et 60 nouvelles, vendues à un prix modique, et dont celle-ci, Boulette, est le N°58.
Et Max Obione nous conte ici une tragique histoire d’amour, ou plutôt une triste histoire d’évasion, de deux personnages vivant des misères bien différentes, le tout sen utilisant un contexte d’actualité qu’est celui de l’immigration clandestine. Et à travers cette histoire l’auteur nous offre surtout un personnage haut en couleur qu’est celui de Boulette, ce type d’individus que seul Max Obione sait créer avec tant de talents et que l’on retrouve dans bon nombre de ses romans.. L’histoire tient sur une trentaine de pages, bien peu en réalité, mais le tout est tellement dense et saisissant qu’à la fin on a l’impression d’avoir lu un roman en entier. S’y ajoute encore un style très vivant qui emporte réellement du début à la fin.

Boulette de Max Obione est une belle nouvelle à découvrir, issue d’une collection tout aussi intéressante.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

Présente édition : Editions de l’Atelier IN8, 3 février 2011, 32 pages

Voir également :
- Amin's Blues - Max Obione (2007), présentation
- Gaufre Royale - Max Obione (2009), présentation

- Le Mystère Krakoen - Collectif Krakoen (2010), présentation

- Scarelife - Max Obione (2010), présentation
- L'ironie du short - Max obione (2011), présentation

09:05 Écrit par Marc dans Critiques littéraires, Obione, Max | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boulette, max obione, littérature francaise | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

dimanche, 21 mars 2010

Le Mystère Krakoen - Collectif Krakoen - 2010

bibliotheca le mystere krakoen

5 ans déjà que les éditions Krakoen existent, une coopérative d'auteurs née de la passion et de l'enthousiasme de quelques auteurs de polars et qui compte plus d'une quarantaine de romans dans son catalogue. En 5 ans l'éditeur a réussi à faire sa place dans le monde éditorial français, y gagnant une place de choix dans le domaine de la littérature policière et se faisant peu à peu une belle renommée en tant que découvreur de talent.
De nombreux romans de ces éditions ont d'ailleurs été repris déjà sur les pages de ce site.

Et 5 ans cela se fête, et quoi de mieux pour marquer l'événement que de publier un recueil de nouvelles inédites, composées par dix-sept des auteurs fidèles de la maison d'édition autour d'un même sujet, celui de l'origine même du nom de Krakoen. Car en effet, que veut dire Krakoen ? D'où vient ce nom étrange ?
Et les dix-sept auteurs s'en donnent à coeur joie, laissant libre champ à leur imagination, afin de trouver une signification souvent farfelue à ce nom mystérieux. Pour l'un il s'agît d'un syndrome, pour l'autre de l'antichambre aux enfers, d'autres encore y voient des origines aussi lointaines que mystérieuses et même fantastiques.
Evidemment l'éditeur étant spécialisé dans le polar, les nouvelles présentées s'y donnent aussi au plus grand bonheur de tous les amateurs du genre, qui connaissent d'ailleurs sûrement de nombreuses oeuvres de ce catalogue. Et parmi les auteurs présents on retrouve avec joie les textes de l'excellent écrivain mais aussi chef de file de Krakoen qu'est Max Obione, mais bien d'autres qui ne manquent guère de talent que sont Paul Colize, Hervé Sard et bien d'autres.

L'excellent recueil Le Mystère Krakoen est à la fois un hommage au travail effectué pendant ces cinq dernières années, mais aussi une excellente façon offerte à tous (prix très démocratique) de découvrir un aperçu du vaste et riche catalogue de cet éditeur spécialisé dans les polars.

A découvrir !

Liste des auteurs et des nouvelles reprises dans ce recueil :

Charles, Sebastian - L'associé du diable
Colize, Paul - Une petite pause
Demetz, Jean-Marc - Moi, je sais
Desaubry, Jeanne - La bandaka
Feeny, Philippe - Mites et élytres
Hubel, Georges - K, secret défonce
Jahouel, Pascal - Krakosphère
Laurent, Françoise - Un K déroutant
Membribe, Franck - La quête du kraal khoïn
Noce, José - Étymologie officieuse
Obione, Max - Holybear
Prilleux, Frédéric - Yeresim le visionnaire
Sard, Hervé - Je rigole pas
Soloy, Claude - Le mystère Krakoen
Thirion, Jan - Le trésor d'Alarich Krakoen
Vindy, Marie - Faites entrer l'accusée
Zolma - Krakoen ? Et pourquoi pas Libellule ou Papillon ? Ou Gallimard ?

Pour commander ce livre :

AMAZON.frFNAC.comABEBOOKS.frPRICEMINISTER.com

Présente édition : Editions Krakoen, 1 mars 2010, 106 pages

mardi, 09 mars 2010

Scarelife - Max Obione - 2010

bibliotheca scarelife

Mosley J. Varell vit reclus dans un coin perdu du Montana. Il gagne sa vie en écrivant des scénarios pour dessins animés, on lui a même commandé un scénario pour un film sur le romancier David Goodis. Mais Mosley est loin d'avoir du succès, au contraire, il ne fait que survivre au jour le jour, et cela dure depuis sa libération sur parole après avoir purgé dix ans de pénitencier. Mosley était en effet un homme de main de mafieux hollywoodiens. Mais toute cette tranquille et terne vie va êrtre bouleversée le jour où il reçoit ne lettre postée de Louisiane. Il reconnaît tout de suite l'écriture de son père, un père tant haï. Et pourtant Mosley se met sur la route pour aller retrouver son vieux et, ayant une phobie de l'avion, il traversera le pays en voiture. Mais au fur et à mesure que Mosley avance, ses anciens démons reprennent le dessus, et son voyage se transforme rapidement en une véritable tuerie.
Pendant ce temps, un détective s'est mis sur la trace de Mosley, un détective teigneux et détraqué, surnommé le Nain, prêt à tout pour rattraper sa proie.

Une chose est sûre, l'écrivain français Max Obione excelle dans le roman noir, et c'est un pur bonheur de découvrir ce dernier né, publié en 2010 aux Krakoen, qu'est le roman Scarelife et qui décrit la folle escapade meurtrière d'un homme paumé partant à la rencontre de son passé, un passé fait de violence et de brutalité. Le tout est écrit dans le modèle du roadmovie à l'américaine, qui, dans un montage savant entre l'odyssée de Mosley, son scénario sur David Goodis et la traque du Nain, entraîne le lecteur dans un tourbillon de folie, de violence et de noirceur droit vers les enfers et dont personne sortira indemne. Pur noir, ici il n'y a guère de compassion ni de remords : Mosley tue, c'est dans sa nature, et parfois c'est pour la bonne cause, du moins c'est ce qu'il croit. Court, concis et servi avec le style inimitable de l'auteur, le roman fait l'effet d'une bombe et emporte le lecteur d'un bout à l'autre dans cette passionnante et terrible descente aux enfers.

Scarelife est un roman noir parmi ce qui se fait de mieux. Incontournable pour tous les amateurs du genre !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Présente édition : Editions Krakoen, 1 mars 2010, 249 pages

Voir également :
- Amin's Blues - Max Obione (2007), présentation
- Gaufre Royale - Max Obione (2009), présentation

- Le Mystère Krakoen - Collectif Krakoen (2010), présentation
- Boulette - Max Obione (2011), présentation
- L'ironie du short - Max obione (2011), présentation

dimanche, 22 novembre 2009

Gaufre royale - Max Obione - 2009

bibliotheca gaufre royale

Abel Salinas, un détective privé, est sur la promenade face à la plage à Villers-sur-Mer et fait la queue devant la marchande de gaufres. Mais cela tarde. Et Abel Salinas en profite pour rêvasser, parfois fantasmer, revoir le cours de sa vie en repensant à sa mère, sa terrible mère, à son enfance quand elle l'accueillait de trois taloches, le matin, lorsqu'il avait encore mouillé son drap. Il revoit également son père, effacé et alcoolique... Puis sa carrière de flic, sans intérêt, avant d'être à la tête de sa propre agence face à sa première grande affaire.
Il se remémore les détails de l’enquête. Sentant sa fin approcher, Maître Beausang, engage le détective. Cet avocat renommé regrette de n’avoir pu éviter la condamnation d’un client, le letton Edo Gradine. Ce dernier fut accusé du meurtre de Beverly Poulot, qui a disparu. Or le cadavre n'a jamais été retrouvé. Abel se met au travail et commence à étudier ce copieux dossier. Sa visite en prison à Gradine lui confirme qu'il faisait un coupable idéal. Beverly fut élevée dans un petit village par Mémée Brita, qui s’occupa de plusieurs enfants de l’Assistance Publique. Elle ignore ce que sont devenus Beverly ou son frère d’adoption Fernand. Abel s’intéresse aussi à l’employeur de la jeune femme. Habitant sont hôtel particulier du 16e à Paris, M. d’Archicourt est un homme puissant. Y avait-il une relation entre lui et Beverly ? C'est imaginable. Mais entrer dans ce milieu et s'attaquer à un homme d'influence peut devenir dangereux pour un détective trop curieux...

Gaufre royale
de l'écrivain français Max Obione est un court roman policier tout à fait exceptionnel qui retrace les quelques minutes de divagation d'un personnage dans la file d'attente d'un gaufrier. La moindre sensation l'entraîne dans le passé, que ce soit son enfance, ou alors cette affaire criminelle qui l'a mené jusque là. Et c'est cette forme originale que l'auteur donne à son roman qui constitue l'intérêt principal au roman. L'intrigue n'est en effet pas trop fouillée, mais le lecteur accroche à cette narration, qui semble extraite directement des pensées de Salinas. Le passé se mêle au présent, les souvenirs réels aux fantasmes. Rien n'est clair, mais à aucun moment la continuité du récit n'est perturbée.Écrit dans un style riche et très vivant, Gaufre royale se lit d'une traite, on accroche dès la première page et cela jusqu'à la fin.


Gaufre royale est un roman très original, un exercice de style très réussi qui en fait un roman policier des plus réjouissants.

Le roman est suivi de la nouvelle Marcel Bovary ou L'épreuve par neuf, une farce bovarienne dans le style de Flaubert qui conte la vie d'un homme qui s'ennuie jusqu'au jour où arrive dans le manoir voisin du bourg une belle aventurière dont l'homme tombe éperdument amoureux.

Un livre à découvrir !

Pour commander ce livre :


AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr
  -  PRICEMINISTER.com

Voir également :
- Amin's Blues - Max Obione (2007), présentation

- Scarelife - Max Obione (2010), présentation
- Le Mystère Krakoen - Collectif Krakoen (2010), présentation
Boulette - Max Obione (2011), présentation

- L'ironie du short - Max obione (2011), présentation

dimanche, 26 avril 2009

Amin's Blues - Max Obione - 2007

bibliotheca amin s blues

"Il regardait fixement les crachats sanguinolents qui flottaient au fond du seau. Il aurait voulu rire - sinon sourire - du mauvais tour qu'il venait de leur jouer, mais la coupure de sa lèvre inférieure l'en dissuada.
- On avait dit à la fin du troisième, Courtaud, bon dieu de merde ! Tu comprends donc pas !
Bien sûr qu'il comprenait. Chow passa l'éponge sur le crâne rasé et la face du boxeur. L'eau puante dégoulina le long du buste massif d'Amin."


Quelque part au fin fond de la Louisiane, Amin Lodge, dit le Courtaud, est un boxeur sur la fin qui ne survit plus qu'en faisant des matchs truqués dans des bleds glauques de la région. Il est en quelque sorte un punching-ball qui, à tous ses combats, doit se coucher au plus vite. Mais un soir il se révolte, refuse de se coucher et bat son adversaire. mais il ne fait pas que le battre, il le tue carrément sur le ring. De plus il s'enfuit avec la caisse ainsi qu'avec la copine du patron. Mais la cavale d'Amin va vite se transformer en une véritable descente aux enfers. Car en plus de sa fuite Amin s'est mis l'idée fixe en tête d'assassiner Lonnie Treasure, le vieux chanteur de blues dont la musique l'accompagne depuis la naissance.
C'est lors d'une tentative d'assassinat ratée que la journaliste Nad Burnsteen du Blues Monthly Star se met sur la piste de l'ancien boxeur en cavale. Sûre de son sujet, elle est prête à tout venir à bout de son enquête.

Amin's Blues de l'écrivain français Max Obione est un excellent roman, pur roman noir, qui en impressionnera plus d'un. Sur un rythme effréné de blues le lecteur suit la descente aux enfers d'un ancien boxeur poursuivi par tout type d'escrocs, de mafieux... et d'une jeune journaliste y flairant un gros coup médiatique. L'ambiance est noire et lourde, très glauque, à peine une note d'espoir ici ou là, que du noir. Et au fur et à mesure que l'on avance, au plus on s'enfonce dans une spirale de violence et de folie; Jusqu'à la conclusion qui n'en est pas vraiment une, comme si une telle follie ne pouvait trouver d'explication. Le montage de l'histoire se fait par l'assemblage de divers documents: des archives de disque dur d'ordinateur, articles de journal, textes de chansons,... pour accumuler les styles et les points de vue. Amin's Blues, porté par une écriture puissante, impressionne d'un bout à l'autre, le lecteur accroche jusqu'à la dernière page.

Amin's Blues est un roman poignant, un polar qui ne laissera personne indifférent.

A découvrir !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com

Voir également :
- Gaufre royale - Max Obione (2009), présentation

- Scarelife - Max Obione (2010), présentation
- Le Mystère Krakoen - Collectif Krakoen (2010), présentation
Boulette - Max Obione (2011), présentation

- L'ironie du short - Max obione (2011), présentation