lundi, 01 mai 2006

Le Château des Carpathes - Jules Verne - 1889

Roumanie à la fin du XIXe siècle. Les habitants du village de Wrest sont terrifiés par des manifestations surnaturelles entourant un château voisin, censé être abandonné depuis des années. Des rumeurs folles courent à ce sujet. Quelques braves auront le courage de monter jusqu'au château et ne feront que confirmer ces phénomènes. En voyage dans la région, Franz de Telek, essaiera également de percer ce mystère. En s'aventurant dans le château il croit revoir la Stilla, une cantatrice dont il était amoureux et qu'il croyait morte. Cette illusion est créée par le savant Orfanik, au moyen d'un dispositif et d'un enregistrement phonographique, pour le compte de Rodolphe de Gortz, la propriétaire du château et également ancien amoureux de la cantatrice. Celui-ci va essayer de recréer sa bien-aimée défunte dans ce château abandonné et afin de pouvoir en profiter seul jusqu'à sa mort il mettra en place un dispositif basé sur l'électricité qui a pour but de chasser les curieux.

Publié trente ans environ après son premier roman, Jules Verne nous offre dans le cadre du Château des Carpathes un nouveau type de récit, alliant encore une fois science et fantastique. De même il renouvelle le genre du roman gothique (datant de la fin du XVIIIe siècle). Le but de ce roman pour Jules Verne est de décrire le développement du progrès scientifique et technique, représenté par le savant Orfanik, face à la survivance de nombreuses croyances et mythes issus du fond des âges, représentée par les villageois de Wrest très crédules et qui vivent dans la totale ignorance de l'autre monde. Le talent d’écriture de l’auteur favorise dans la première partie du livre une intensité dramatique propice à faire croire au lecteur tout ce qui se passe dans ce village reculé de Transylvanie. Dans la seconde partie, tout finira par s'expliquer. Le choc entre ces deux univers totalement opposés permet à Jules Verne de nous raconter une aventure à mi-chemin entre science et fantastique, et le tout sur fond d'une histoire d'amour perdu. Jules Verne va ainsi faire de nombreuses références à la littérature fantastique, rien que le château en soi rappelle celui du comte Dracula. D'autres références plus mythologiques existent: on y voit souvent une adaptation du mythe du Labyrinthe, avec Franz de Telek dans le rôle de Thésée, la Stilla dans ceui d'Ariane, Gortz pour le Minotaure, Orfanik dans pour Dédale et finalement le Château dans celui du Labyrinthe.

Le Château des Carpathes
, publié en 1889, représente un très bon et très intéressant roman de Jules Verne, un peu à l'écart des autres romans plus connus des Voyages extraordinaires.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également :
- Cinq semaines en ballon - Jules Verne (1863), présentation et texte intégral
- Voyage au centre de la Terre - Jules Verne (1864), présentation et extrait
De la Terre à la Lune - Jules Verne (1865), présentation et texte intégral
- Les forceurs de blocus - Jules Verne (1865), présentation

- Les enfants du Capitaine Grant - Jules Verne (1868), présentation
- Autour de la Lune - Jules Verne (1869), présentation et texte intégral
- Vingt mille lieues sous les mers - Jules Verne (1869), présentation

- Une ville flottante - Jules Verne (1871), présentation et extrait
- Le Tour du monde en Quatre-vingts jours - Jules Verne (1872), présentation et extrait
-
L'île mystérieuse - Jules Verne (1874),présentation

- Les Indes noires - Jules Verne (1877), présentation
- Les Tribulations d'un Chinois en Chine - Jules Verne (1879), présentation et extrait
- Les 500 millions de la Bégum - Jules Verne (1879), présentation et extrait
-
Kéraban-le-Têtu - Jules Verne (1883), présentation et extrait

- L'Etoile du sud - Jules Verne (1884), présentation et texte intégral
- Robur le Conquérant - Jules Verne (1885), présentation
L'île à hélice - Jules Verne (1895), présentation et extrait
- Le village aérien - Jules Verne (1901), présentation

- Maître du monde - Jules Verne (1904), présentation et extrait

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.