samedi, 26 novembre 2005

Eine Billion Dollar - Andreas Eschbach - 2001

John Salvatore Fontanelli, fils d’un cordonnier new-yorkais, et livreur de pizzas de son métier, hérite de façon totalement inattendue une fortune, qu’un aïeul très éloigné, un commerçant florentindas du 16e siècle. Une fortune immense qui, dû aux intérêts, depuis 500 ans va faire de son héritier de loin l’homme le plus riche au monde, avec plus d’un billion de dollars. Fontanelli cependant va également hériter d’une prophétie. Selon le testament du commerçant florentin, cette fortune rendra à l’humanité son avenir perdu.

Andreas Eschbach, plus connu pour ces romans de science-fiction, nous livre ici d’un point de vu de son intrigue, un roman très original et sans équivalent selon moi. Il s’agit ici d’un roman parlant beaucoup d’argent, ce que c’est que l’argent, ce quue ça vaut ce que ça rapporte, mais surtout, ce que ça veut dire, de l’argent.

Un thriller économique, plutôt macroéconomique, qui évoque le rôle de l’argent dans le fonctionnement de ce monde, dans lequel nous vivons, et comment, si possible, sauver ce monde, afin de rendre à l’humanité son avenir.

Un roman plein de savoir, apporté avec simplicité et grande efficacité. Hélas le tout est un peu long, beaucoup trop long. Eschbach consacre beaucoup de temps à expliquer, voir à répéter afin que tout le monde comprenne, et cela parfois au détriment du suspense de l’intrigue. Il est également à noter que les personnages sont un peu simples et manquent d’originalité.

Malgré ces défauts, ce livre, toujours pas traduit en français, mérite d’être découvert, pour son originalité et pour son sujet.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Andreas Eschbach - site officiel
- Des milliards de tapis de cheveux (Die Haarteppichknüpfer) - Andreas Eschbach (1995), présentation
- Station solaire (Solarstation) - Andreas Eschbach (1996), présentation
- Jésus vidéo (Das Jesus-Video) - Andreas Eschbach (1998), présentation
- Kwest (Quest) - Andreas Eschbach (2001), présentation
- Exponential Drift - Andreas Eschbach (2003), présentation
- Le dernier de son espèce (Der Letzte seiner Art) - Andreas Eschbach (2003), présentation

21:51 Écrit par Marc dans Eschbach, Andreas | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : andreas eschbach, litterature allemande, thrillers | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.