samedi, 26 novembre 2005

Alessandro Baricco - bibliographie et note biographique

Après des études de philosophie sous Gianna Vattimo, lui-même écrivain, et un diplôme de piano au Conservatoire Alessandro Baricco s'oriente vers le journalisme et la critique musicale. Il publie notamment L'Âme de Hegel et les Vaches du Wisconsin (L'anima di Hegel e le mucche del Wisconcin, 1992), une oeuvre sur la relation entre musique et modernité. Petit à petit il sera emené à présenter des émissions à la télévision italienne, la RAI Tre, sur l'art lyrique et la littérature. Il devient aussi collaborateur des journaux La Repubblica et La Stampa. C'est en 1991 qu'il publie son premier roman Châteaux de la colère (Castelli di rabbia) pour lequel il obtiendra en 1995 le Prix Médicis étranger. En 1993 il est le cofondateur d'une école d'écriture créative à Turin dénommée la Scuola Holden (en honneur du personnage Holden Caulfield tiré du roman L'attrape-coeurs (The Catcher in The Rye, 1951) de J. D. Salinger) qui est censé donner des cours sur divers techniques de narration, que ce soit point de vue romans, nouvelles, scénarios, voire même jeux vidéos. Le succès littéraire d'Alessandro Baricco ne cesse dès lors de croître, chacun de ses romans obtenant à la fois un immense succès critique et commercial. Outre son activité principale de romancier, dont vous trouverez la biographie complète ci-dessous, Alessandro Baricco travaille également pour le théâtre pour lequel il a écrit plusieurs pièces


Castelli di Rabbia (1995) : Châteaux de la colère
Seta (1997) : Soie
Oceano Mare (1998) : Océan mer
L'Âme de Hegel et les Vaches du Wisconsin (1998, essai)
Constellations : Mozart, Rossini, Benjamin, Adorno (1999)
City (2001)
Novecento (2001) : Novecento pianiste (version originale en 1994)
Next : Petit livre sur la globalisation et sur le monde qui vient (2002, essai)
Senza Sangue (2003) : Sans Sang
Omero, Iliade (Homère, Iliade), une réécriture de la traduction de l'Iliade par Maria Grazia Ciani, chez Feltrinelli.
Questa storia (2005) : Cette histoire (avec quatre quatre versions différentes de la couverture)
(les dates correspondant à l'édition française)



Voir également:
- Novecento, pianiste (Novecento) - Alessandro Barrico (1994), présentation
- Novecento, pianiste (Novecento) - Alessandro Barrico (1994), extrait
- Soie (Seta) - Alessandro Barrico (1996), présentation
- Sans sang (Senza Sangue) - Alessandro Baricco (2002), présentation

23:11 Écrit par Marc dans Baricco, Alessandro | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : litterature italienne, alessandro baricco | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

Commentaires

Senza sangue J'ai pas voulu lire Sans sang, assez cher pour si peu de pages!! J'avais bien aimé ses œuvres précedentes, ma celle-ci...
J'éspère mieux avec son nouveax titre paru avec quatre couverture differentes chez son nouveau editeur (qui est Baricco lui-même, parmi les autres)...

Écrit par : Sergej | dimanche, 27 novembre 2005

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.