vendredi, 18 novembre 2005

Exponential Drift - Andreas Eschbach - 2003

Un homme se réveille, après un coma long de plusieurs années. Le monde qui l'entoure et qu'il redécouvre lui semble étrangement changé. Dans ses souvenirs se mélangent des images, des histoires, qui ne semblent pas coller ensemble. Il croit même entendre des voix, qui parlent dans le désordre des choses sans queue ni tête. De plus il ne se reconnaît même pas lui-même. Il en vient même à cette absurde conclusion qu'en réalité il est un extra-terrestre, qui a pris possession de ce corps humain. Est-il devenu fou? Où y a-t-il quand même une part de vérité dans tout cela? Le neurologue qui le traite est fasciné. Sa femme le reconnaît à peine. Et puis il y a ce mystérieux étranger qui semble le suivre pour l'observer et qui de plus semble croire ces idées fantastiques et même reconnaître l'extra-terrestre qu'il serait.

Ce roman d'anticipation d'Andreas Eschbach est paru en premier lieu sous forme d'épisodes hebdomadaires dans l'édition dominicale du journal allemand Die Frankfurter Allgemeine entre septembre 2001 et juillet 2002, et rassemblé et publié sous forme de roman en 2003. Eschbach a fait progresser le roman semaine après semaine sans savoir très bien où il allait. Et de même le lecteur ne sait pas où il va en progrssant dans ce récit, même si tout abouti à une conclusion finale, logique mais totalement inattendue. De nombreux personnages apparaissent, or pas tous n'auront de l'importance dans la suite. Certains personnages apparaissent même pour des méchants au premier regard du lecteur, puis s'avèrent être des gentils à la fin. Mais il ne faut pas croire qu'il s'agit d'un roman chaotique, tout progresse dans une certaine logique.

Exponential Drift n'est pas le meilleur roman d'Andreas Eschbach, mais vaut la peine d'être lu, pour son impressionant style et montage.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Andreas Eschbach - site officiel
- Des milliards de tapis de cheveux (Die Haarteppichknüpfer) - Andreas Eschbach (1995), présentation
- Station solaire (Solarstation) - Andreas Eschbach (1996), présentation
- Jésus vidéo (Das Jesus-Video) - Andreas Eschbach (1998), présentation
- Kwest (Quest) - Andreas Eschbach (2001), présentation
- Eine Billion Dollar - Andreas Eschbach (2001), présentation
- Le dernier de son espèce (Der Letzte seiner Art) - Andreas Eschbach (2003), présentation

13:21 Écrit par Marc dans Eschbach, Andreas | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : andreas eschbach, science-fiction, litterature allemande | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.